Accueil | À propos | Nous joindre | Chercher
Annuaire     |     Formation    |     Programmation scientifique    |    Publications    |    Bottin    |    Offres d'emploi    |    Liens d'intérêt
x  

Dans
Portail Neurosciences
Sources Neurosciences
   
Recherche avancée

Critères de recherche
Liste des membres selon le centre de recherche :
 
  Nom et/ou prénom :  
  Recherche par mot-clé :  
   
Afficher la liste complète des chercheurs   


MARC HÉBERT

Professeur titulaire
Faculté de médecine
Département d'ophtalmologie et d'ORL-chirurgie cervico-faciale


Coordonnées
Centre de recherche : Centre de recherche CERVO
Adresse :

2601, chemin de la Canardière, F-4500
Québec
Québec
G1J 2G3
Canada

Téléphone : +1 (418) 663-5000, poste 4765
Télécopieur : +1(418) 663-4791
Courriel : marc.hebert@crulrg.ulaval.ca

Spécialités
Électrophysiologie visuelle, dépression: rythmes biologiques, photobiologie.

Intérêts de recherche
Études visant à faciliter l'adaptation au travail de nuit

Notre programme de recherche se base sur de récentes découvertes en chronobiologie humaine. En effet, il a été démontré que l'horloge biologique est plus sensible à certaines longueurs d'ondes lumineuses, soit celles composant la lumière bleu-vert. Ainsi, pour faciliter l'adaptation au travail de nuit, une solution serait de faire croire à l'horloge biologique que le cycle lumière-obscurité a été inversé. Pour se faire, nous avons élaboré une stratégie d'illumination consistant à exposer le travailleur à la lumière bleu-vert la nuit et de le couper de cette lumière le jour. Dans un premier temps, nous avons développé et testé en laboratoire des lunettes spécialement conçues pour couper la lumière bleu-vert dans le but de les faire porter par des travailleurs de nuit lors du retour à la maison après leur quart de travail. Dans un deuxième temps, nous avons développé un système d'éclairage composé de lumière bleu-vert que nous avons testé chez des travailleurs de nuit postés à l'Usine de sciage et rabotage de La Dorée (St-Félicien) d'Abitibi Consolidated. Les résultats préliminaires sont très intéressants puisque l'exposition nocturne à la lumière verte semble augmenter la vigilance des travailleurs la nuit. De plus, lorsque cette stratégie est pairée au port des lunettes le matin, on observe un meilleur sommeil de jour chez les travailleurs. Nos recherches dans ce domaine, subventionnées par le FRSQ, auront un impact à court terme pour l'industrie.


Études visant à mieux comprendre l'origine de la dépression hivernale

Notre programme de recherche, subventionné par les IRSC a pour but de quantifier le rôle de la dopamine et de la sérotonine dans l'origine de la dépression hivernale. Pour se faire, nous utilisons comme modèle la rétine dans laquelle nous mesurons la sensibilité lumineuse qui est modulée spécifiquement par des neurotransmetteurs qui agissent comme neuromodulateurs de la sensibilité rétinienne à la lumière. Cette mesure est produite à l'aide de la technique d'électrorétinographie (ERG) qui nous permet d'évaluer la fonction rétinienne spécifique des photorécepteurs cônes et bâtonnets. Une étude préliminaire, produite en collaboration avec le « Mood Disorder Clinic » du docteur Lam à Vancouver, a permis de démontrer que la sensibilité des bâtonnets est plus faible en hiver chez les dépressifs saisonniers comparativement aux sujets sains. Nous allons reproduire cette étude en incluant des mesures de nuit sachant que les niveaux des neurotransmetteurs rétiniens sont différents le jour de la nuit. Une évaluation de la sensibilité des cônes sera aussi produite. Nous croyons qu'un dérèglement chimique au cerveau pourrait être à l'origine de la dépression hivernale et que la luminothérapie permettrait de corriger ce dérèglement. Ainsi, nous produirons nos mesures lors d'un essai thérapeutique de luminothérapie de quatre semaines chez vingt patients dans le but de découvrir sur quel neurotransmetteur la lumière a le plus d'impact biologique. La rétine étant un miroir du cerveau, nous croyons que nos évaluations rétiniennes apporteront une meilleure compréhension de ce désordre affectif ayant une incidence cyclique saisonnière.

Techniques
Électrorétinographie, électrorétinographie multifocale, tests de vigilance, exposition lumineuse, suppression de l'hormone mélatonine.

Projets
Développement de stratégies de contrôle de l'exposition lumineuse visant à faciliter l'adaptation au travail de nuit.

Évaluation en milieu de travail d'une stratégie de contrôle des caractéristiques spectrales de l'exposition lumineuse pour faciliter l'adaptation au travail de nuit.

Principales publications
Gagne AM, Gagne P, Hebert M. Impact of light therapy on rod and cone functions in healthy subjects. Psychiatry Res. 2007; 151(3):259-63. Full text

Sasseville A, Paquet N, Sevigny J, Hebert M. Blue blocker glasses impede the capacity of bright light to suppress melatonin production. J Pineal Res. 2006; 41(1):73-8. Full text

Hebert M, Beattie CW, Tam EM, Yatham LN, Lam RW. Electroretinography in patients with winter seasonal affective disorder. Psychiatry Res. 2004; 127(1-2):27-34. Full text

MacDonald IM, Hébert M, Yau RJ, Flynn S, Jumpsen J, Suh M, Clandinin MT. Effect of docosahexaenoic acid supplementation on retinal function in a patient with autosomal dominant Stargardt-like retinal dystrophy. Br J Ophthalmol. 2004; 88(2):305-6. Full text

Équipe
Marie-Pier Lavoie, MPs, psychologue, étudiante au doctorat en médecine expérimentale, sciences psychiatriques
Alexandre Sasseville, étudiant à la maîtrise en neurobiologie
Anne-Marie Gagné, étudiante à la maîtrise en médecine expérimentale, sciences psychiatriques